Avant de partir

Comment et où faire ses courses ?

Comment acheter ?

  • Préparer une liste avant de faire ses courses afin de n’acheter que ce qui est nécessaire.
  • Se méfier des promotions qui font dépenser plus et ne sont pas toujours très avantageuses.
  • Vérifier les prix au kilo ou au litre afin de ne pas se faire piéger par la taille de l’emballage.
  • Faire ses courses le ventre plein car quand on a faim on est plus facilement  attiré par les produits gras, sucrés ou salés.
  • Allez plutôt au marché vers 13h quand les prix sont cassés.

Source : bien manger sans trop dépenser CERIN

Où acheter ?

Il existe différentes zones de vente avec pour chacune des points positifs et négatifs.

Lieu +
Hyper et supermarché
  • Loin du domicile.
  • Sollicitation d’achat importante.
  • Des produits à prix intéressants.
  • Tous les achats au même endroit.
Commerce de proximité Prix souvent plus élevé. Proximité des lieux de vie.
Vente ambulante Variété plus restreinte. Contacts humains.
Hard discount et libre-service
  • Choix restreint et fluctuant.
  • Certains produits transformés peuvent avoir une valeur nutritionnelle de moindre qualité.
Prix très compétitif.
Marché
  • Fréquence et heures d’ouverture.
  • Pas de produits d’épicerie.
  • Dualité et diversité des produits.
  • Possibilité de prix intéressants (fin de marché).
Achat à la ferme Loin du domicile.
  • Bon rapport qualité/prix.
  • Une sortie détente.
Coopérative alimentaire
  • Produits de base.
  • Produit en fonction des saisons.
Des produits à prix réduits.

Rappel :

L’aliment idéal n’existant pas, l’équilibre nutritionnel est assuré par la consommation d’aliments variés.

Source : Classeur alimentation atout prix.

Comment bien manger avec un petit budget ?

Un certain nombre de pistes permettent de se nourrir sainement à petit prix :

  1. Ne pas hésiter à choisir des aliments de premier prix ou délivrés dans des magasins « discount » qui ont la même composition nutritionnelle que les produits de marque.
  2. Privilégier les produits de saison, en particulier pour les fruits et les légumes frais.
  3. Ne pas hésiter à acheter des aliments proches de leur date de péremption en profitant des ventes flash organisées par des commerces (recensés sur internet par « zéro-gachis » ou « OptiMiam »).
  4. Peu utiliser les plats préparés, relativement chers et souvent trop riches en graisses, sucres ou sel.
  5. Ne pas délaisser les légumes dont l’aspect n’est pas parfait et vendus dans certains magasins moins cher sous le label « gueules cassées ».
  6. Enfin expérimenter les circuits courts qui offrent sans intermédiaires et à meilleurs prix des produits de saison, recensés dans le numéro de janvier 2016 de la revue I.comme info.

http://reseau-amap.org
https://laruchequiditoui.fr/fr
http://www.chapeaudepaille.fr
http://www.drive-fermier.fr